Actualités / Agenda

Agenda

Mai
18
sam
Balzac selon Titwane # Saché
Mai 18 2019 – Sep 30 2020 Jour entier

Pour présenter Balzac « autrement », Titwane a choisi de peindre avec humour sept portraits emblématiques du romancier. Loin des représentations traditionnelles, l’illustrateur souligne les multiples facettes du super-auteur et de sa gigantesque Comédie humaine. Ainsi, depuis le Balzac randonneur muni d’un sac à dos au réalisateur installé dans sa chaise haute avec son haut-parleur, Titwane suggère la richesse de l’œuvre de Balzac et nous invite à le (re)lire à travers le prisme de la géographie, du cinéma, du théâtre, de la peinture, de la musique ou encore de la gastronomie.

Août
31
sam
Expérience n°13. Echos Sensibles # Tours
Août 31 2019 – Déc 31 2020 Jour entier

Ouvert tous les jours, sauf le mardi De 9 h 00 à 12 h 45 et de 14 h 00 à 18 h 00
Fermé le 1 er janvier, 1 er mai, 14 juillet, 1 er et 11 novembre, 25 décembre

réalisée et diffusée en partenariat avec l’Association des professionnels des musées en Centre-Val de Loire

Créé en 2006 par l’Université et le musée des Beaux-Arts de Tours, et mené en partenariat avec le fonds Régional d’Art Contemporain Poitou-Charentes depuis 2011, le programme « Expérience » permet à des étudiants de master 1 et 2 d’Histoire de l’Art de concevoir une exposition.

Échos sensibles aurait dû constituer la 13ème édition de ce projet, mais le sort en a décidé autrement : un problème technique a entraîné la fermeture des salles du deuxième étage du musée des Beaux-Arts pendant plusieurs mois, contraignant le musée à annuler la phase finale de ce projet, la plus importante : la concrétisation de l’exposition par la mise en présence des œuvres. A défaut, cette exposition virtuelle permet de donner à voir le travail préparatoire accompli cette année par le groupe chargé du commissariat.

Sous le titre Échos sensibles, l’exposition illustre différentes manières de mettre en scène et de provoquer des émotions, selon les artistes et les cultures, au travers de rapprochements formels et symboliques. Décalage et distance sont au cœur de la problématique. Les émotions sont ainsi envisagées sous divers facettes : représentation, transmission et réception. Si les gestes, les postures et les compositions peuvent se faire écho, la manière de les lire peut aussi être très différente selon l’époque.

Voir l’exposition virtuelle

Oct
25
ven
Parcours Lumière ” Vieux-Tours ” # Tours
Oct 25 2019 – Août 31 2020 Jour entier

  • Grâce à un éclairage doux et subtil, la Ville de Tours met en lumière les façades de son patrimoine architectural. Partez à la découverte, tous les soirs :
    de la tombée de la nuit à minuit en heure d’hiver
    de la tombée de la nuit à 1h du matin en heure d’été

(Durée : 45 minutes)
Un parcours lumineux, véritable fil d’Ariane à travers les rues, vous guide vers les différents sites mis en lumière : place Châteauneuf, place Plumereau, jardin de Saint-Pierre Le Puellier, Basilique Saint-Martin, Tour de l’Horloge, Tour Charlemagne…

Parcours

Parcours Lumière « Balzac » # Tours
Oct 25 2019 – Août 31 2020 Jour entier

  • Grâce à un éclairage doux et subtil, la Ville de Tours met en lumière les façades de son patrimoine architectural. Partez à la découverte, tous les soirs :
    de la tombée de la nuit à minuit en heure d’hiver
    de la tombée de la nuit à 1 h du matin en heure d’été

(Durée : 1 heure)
Ce parcours met en lumière les principaux lieux où Honoré de Balzac est né, a vécu, a été de passage ou dont il s’est inspiré dans ses ouvrages : rue Nationale, Place Jean Jaurès, Château de Tours…

Parcours

Oct
30
mer
Listen to your eyes # Tours
Oct 30 2019 – Déc 30 2020 Jour entier

Listen to your eyes” issue des collections nationales (CNAP), est une œuvre signée de l’artiste italien Maurizio Nannucci.

Listen to Your Eyes” placée en surplomb de la façade du CCC OD fonctionne à l’instar d’une enseigne publicitaire. Cette injonction paradoxale que l’on pourrait traduire par “Écoutez vos yeux”, perturbe et interroge.

Le regardeur/lecteur se confronte à une association de mots qui lui semble impossible à résoudre dans un premier temps. C’est pas le biais de telles pirouettes linguistiques à l’échelle de l’architecture et du paysage urbain que l’artiste Maurizio Nannucci parvient à créer de nouveaux espaces mentaux et une appréhension nouvelle de ce qui entoure le spectateur

A Tours, le message fonctionne telle une invitation au passant à entrer dans le Centre de Création contemporaine Olivier Debré afin d’éveiller ses sens et de rester attentif à ce qu’il y verra ou entendra.

L’oeuvre est visible sur le toit du CCC OD jusqu’à fin 2020.

 

Nov
15
ven
René Jacques ” l’élégance des formes ” # Tours
Nov 15 2019 – Oct 4 2020 Jour entier

ouvert du mardi au dimanche de 14 h 00 à 18 h 00
fermeture exceptionnelle les 1 er et 11 novembre, 25 décembre et 1 er janvier 2020

 

 

Déc
14
sam
la géographie du totem de Fabien Verschaere # Tours
Déc 14 2019 – Août 30 2020 Jour entier
Fabien Verschaere
la géographie du totem
CCC OD Tours 2019-2020
vue exposition

Cette exposition personnelle de Fabien Verschaere prend comme point de départ les voyages réalisés par l’artiste ces dernières années en Asie et nous transporte dans la carte géographique symbolique de son monde intérieur.
Inspirée par l’iconographie et la mythologie des pays visités, cette nouvelle proposition mêle des œuvres anciennes rejouées aux côtés d’œuvres récentes et de productions in situ.
Cet ensemble d’œuvres réalisées selon des techniques et sur des supports variés, nous plonge dans la pensée en perpétuel mouvement de l’artiste, de manière organique et foisonnante. Poussée par une énergie vitale, infusée de philosophie et de poésie, cette nouvelle exposition donne une place essentielle à l’écriture. Une écriture de soi qui permet néanmoins à chacun de se confronter à ses propres questionnements.

 

Fév
15
sam
dans l’ombre le monde commence de Mathieu Dufois # Tours
Fév 15 – Oct 18 Jour entier

En 2018, le CCC OD a démarré un programme de résidences artistiques avec le centre d’art du Fayoum, situé au cœur du village de Tunis dans l’oasis du Fayoum en Égypte. Mathieu Dufois y a résidé d’octobre à décembre 2018. Il s’y est imprégné d’un environnement désertique baigné de lumière, à l’opposé de la noirceur de ses dessins. Ce voyage riche en découvertes et dépaysement lui a permis de s’ouvrir à de nouvelles pistes de réflexion pour sa création. Il s’agira pour lui de restituer au CCC OD le fruit de ces recherches.

 

« Déplacements » de Dominique Blain # Tours
Fév 15 – Sep 20 Jour entier

Comment réagissons-nous lorsque les œuvres d’art qui constituent notre patrimoine universel sont mises en péril ? Au regard de crises politiques majeures, des guerres, de la représentation de la liberté, du vandalisme, des catastrophes naturelles, que représentent pour nous les œuvres d’art ? Et que sommes-nous prêts à faire pour protéger un chef d’œuvre ?
Ces questions sont au cœur de l’exposition de Dominique Blain « Déplacements ». En se réappropriant des images d’archives et par le truchement de son regard, l’artiste canadienne fait émerger des problématiques cruciales de notre époque contemporaine.

Exposition conçue par le Centre culturel canadien, Paris.

 

Fév
21
ven
” De l’abstraction au paysage ” Claude LEPOITEVIN # Tours
Fév 21 – Août 16 Jour entier

ouvert du mardi au dimanche de 14 h 00 à 18 h 00
fermeture exceptionnelle les 1 er et 11 novembre, 25 décembre et 1 er janvier 2020

Lepoitevin semble faire le chemin à l’envers, celui qui a conduit les peintres du début du vingtième siècle du paysage vers l’abstraction. On connait bien chez Mondrian ces séries Arbres, Dunes ou Mers qui marquent un passage du naturalisme jusqu’à l’abstraction. Eh bien ce chemin n’est pas le même dans l’autre sens de l’abstraction au paysage. Le voyage du retour n’est pas celui de l’aller ; il est différent car changeant de point de vue. Dans ce cheminement qui mène Lepoitevin, des années soixante-dix à aujourd’hui, de l’abstraction à un renouveau du paysage – développé d’une toute autre manière par Per Kirkeby ou Gerhard Richter – ces paysages ne sont plus les mêmes. Ils ne jouent ni des mêmes dispositifs ; le peintre n’est plus devant le motif mais dans le motif, ni des mêmes images ; celles de Claude Lepoitevin ne représentent aucun paysage en particulier elles présentent un paysage de la peinture.

Le Site de l’Artiste

error: Contenu protégé