Actualités / Agenda

Agenda

Nov
26
ven
” Loire ” Thibault Cuisset # Tours
Nov 26 2021 – Mai 22 2022 Jour entier

ouvert du mardi au dimanche de 14 h 00 à 18 h 00
fermeture exceptionnelle les 1 er et 11 novembre, 25 décembre et 1 er janvier 2022

Arpentant les territoires, le photographe développe un style singulier qui s’appuie sur un équilibre ténu entre sujet, couleur et lumière.
Les campagnes françaises et le cours des fleuves représentent un pan essentiel de ses recherches. Significatif à cet égard, le corpus d’images réalisées autour de la Loire a été constitué au gré de commandes et de candidatures pour des prix photographiques, soulignant la constance de l’écriture du photographe, tant au plan de la composition que des modalités d’exposition de son travail.
Au fil d’une décennie (2001-2010), Thibaut Cuisset a sillonné les 1 013 kilomètres du cours de la Loire avec sa chambre photographique. En suivant le fleuve à travers les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche- Comté, Centre-Val de Loire et Pays de la Loire, il s’est attaché à poser son regard sur la (trans)formation du paysage induite par le cheminement de l’eau et par l’activité humaine qui en dépend. La Loire, qui prend sa source au mont Gerbier-de-Jonc – au sud-est du Massif central – et se jette dans l’océan Atlantique – au niveau de Saint-Nazaire –, dessine le paysage avec ses rives, ses cultures, ses ponts, et le nimbe d’une lumière tout à fait particulière.
L’approche de Thibaut Cuisset, par la régularité de son procédé, révèle les différents états de ce paysage, témoignant de sa variété et de ses variations. Ses photographies donnent à voir une grande diversité géographique, saisonnière, lumineuse, chromatique, et finalement surtout paysagère. Contempler le territoire à travers elles incite à considérer avec le même intérêt les rives du fleuve et leurs aménagements, la campagne et ses « paysages intermédiaires », les terres marquées par les cultures ou encore les paysages urbains apparaissant près du fleuve, comme à Tours ou à Saint-Nazaire.

Fév
25
ven
Le sol et l’image Le Château de Tours renoue avec l’archéologie ! # Tours
Fév 25 – Mai 22 Jour entier

ouvert du mardi au dimanche de 14 h 00 à 18 h 00
fermeture exceptionnelle les 1 er et 11 novembre, 25 décembre et 1 er janvier 2023

Depuis Tours antique et médiévale en 2007, l’archéologie n’avait plus bénéficié d’exposition à Tours. L’exposition Le Sol et l’image revient, dans une approche très
pédagogique, sur certains grands jalons de l’archéologie tourangelle et présente quelques-unes de ses problématiques.
Elle permet également de découvrir les pratiques de l’archéologie française et les méthodes de travail des archéologues.
Le public est ainsi invité à découvrir une sélection de sites archéologiques de Tours par la mise en regard des objets issus des fouilles avec les documents de travail des archéologues et la documentation photographique et archivistique.
Les images, utilisées ou produites par les archéologues (photographies, relevés de terrain, représentations de la séquence chronologique d’un site, dessins d’objets, cartographies…) sont présentes en filigrane tout au long du parcours, constituant des sources et des outils de compréhension essentiels dans ce minutieux travail à la recherche de notre histoire.


Le projet RITA

L’exposition accompagne un projet de recherche intitulé Recherche en Images : Tours Archéologique (RITA)– qui rassemble et étudie les fonds photographiques intéressant la discipline archéologique, dispersés dans différents lieux de conservation. Les images portent sur les fouilles et objets archéologiques mais aussi sur le patrimoine bâti de la ville, parfois disparu, et les acteurs de l’archéologie tourangelle depuis le XIXe siècle.
Le projet Rita est financé depuis 2019 par la Région Centre-Val de Loire. Il est porté par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) et par le Laboratoire Archéologie et Territoires (UMR CITERES, CNRS/Université de Tours).

error: Contenu protégé