Nous entrerons dans La Carrière…

La closerie étant malgré tout conséquente, deux parcelles de terre furent distraites de la propriété et revendues en 1869 à un vigneron et à un entrepreneur de travaux publics. Continuons nos histoires de famille.

André HAUSSMANN né en 1798 épouse en 1848 Louise Rose du PAIRON, veuve d’Athanase ROGER d’ARQUINVILLIERS. Ce dernier n’ayant pas eu de descendance directe, à son décès (28 janvier 1870 à Cannes) suivi peu après de celui de son épouse, les deux belles-filles issues du premier mariage de leur mère héritent de la propriété et quittent Paris pour s’installer en Touraine.
Ces deux personnes furent mariées à des célébrités de l’Epoque. La première fut la vicomtesse DUCHATEL ; on lui doit la construction  de la maison dite des sept péchés capitaux à Tours (à l’angle des rues Jules Simon et des Ursulines).

La deuxième vient s’installer avec son époux dans la propriété de la Carrière. L’homme avait une certaine notoriété comme sculpteur. En effet, Xavier Marie Auguste COURTET dit AUGUSTIN COURTET  élève de Jean-Jacques Pradier dit James Pradier (sculpteur et peintre né à Genève en 1790 et mort à Bougival en 1852) comptait parmi les élèves auteurs des sculptures bas-reliefs du tombeau de Pradier au cimetière du Père-Lachaise.  Il participa aux grands travaux de Napoléon III concernant le Louvre et les tuileries. Une interrogation des bases de données du Ministère de la Culture nous permettent de retrouver quelques œuvres d’Augustin Courtet à découvrir dans certains musées (Lyon ou  Beauvais) , d’autres sont stockées dans les réserves des musées nationaux.

Nicolas COUSTOU
Louvre (Jardin)

Luce de Casabianca
Versailles
Nymphe
Louvre (Cour Carrée)