La Galerie des illustres – R

La Galerie des Illustres

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

RODDE (de) Mathieu

(27 mai 1783, Lübeck [24] – 30 octobre 1862, Chinon [37])

Maire de Saint – Avertin (1 er janvier 1813 – 24 janvier 1819)
Baron (Germanique)
Fils de Mattheus (von) Rodde (Bourgmestre Lübeck) et Magdalena Elisabeth Peters

Résidence : Cangé

ROMAINS Jules (dit) FARIGOULE Louis

(26 août 1885, Saint – Julien – Chapteuil [43] – 14 août 1972, Paris [75])

Ecrivain, Poète, membre de l’Académie française.
Grand officier de la Légion d’honneur, Commandeur de l’ordre des Arts et des Lettres, Commandeur de l’ordre des Palmes académiques
Fils de Henri Farigoule (Instituteur) et Marie Rose Richier

Résidence : Grandcour

ROUGEOT Charles Antoine

(1740, Paris [75] – 29 août 1797,Tours [37])

Dessinateur et Peintre paysagiste, Archiviste, Conservateur
Charles-Antoine Rougeot, s’installe à Tours vers 1760 auprès de son oncle François-Guillaume Roussel, archiviste à la bibliothèque et au scriptorium de la cathédrale Saint-Gatien, auquel il succède quelques années plus tard. Parallèlement il ouvre chez lui une école gratuite de dessin grâce au soutien du maire Benoist de La Grandière . Cette école est dès sa création, directement associée aux manufactures de soierie  en dispensant des cours spécialement destinés aux futurs dessinateurs pour les « etoffes de soye ». Son œuvre de peintre laisse un témoignage extrêmement précieux sur la ville de Tours et ses environs dans les dernières années du XVIII ème siècle (vue de Saint-Avertin). Lorsque le musée de Tours est créé, en 1792 dans le Palais des Archevêques, Charles-Antoine Rougeot, est nommé à la tête de cet établissement . Il est chargé de  l’entrée des œuvres saisies pendant cette période dans les abbayes, les églises et les châteaux de Tours et en particulier au château de Chanteloup dans les collections du musée. Rougeot décède en 1797 et sera remplacé dans ses fonctions de conservateur du musée, de directeur de l’école de dessin et de professeur de dessin par son gendre Jean-Jacques Raverot.

Résidence : Musée des Beaux Arts (Tours)

Vue du moulin et de la côte de Saint-Avertin par Rougeot
ROY Georges

(18 mai 1884, Saint – Avertin [37] – 3 juillet 1966, Chenonceaux [37])

Militaire, officier
Chevalier de la Légion d’Honneur (1928), Médaille Militaire
Fils de Michel Roy (Vigneron) et Françoise Moisant
22 ans de service, 5 ans de campagne, blessures (éclats d’obus toxique 1917) et deux citations (octobre 1914 – juillet 1918)

Résidence : Beauvais

ROZE Jean Baptiste

(2 janvier 1639, Oulchy-le-Château [02] – 18 mars 1703, Tours [37])

Marchand maître ouvrier en soie
Fils de Antoine Roze et Madeleine Mahain

Résidence : Roidemont

 

error: Contenu protégé