Actualités / Agenda

Agenda

Nov
16
ven
Fragments – Transit – Disconnected # Tours
Nov 16 2018 – Juil 21 2019 Jour entier

Ouvert tous les jours, sauf le mardi De 9 h 00 à 12 h 45 et de 14 h 00 à 18 h 00
Fermé le 1 er janvier, 1 er mai, 14 juillet, 1 er et 11 novembre, 25 décembre

Cet ensemble, composé de quatre grandes toiles et de cinq pastels, complète une première donation faite en 2000. Rappelons que Tours est la ville natale d’Isabelle Champion Métadier, qui a été élève à l’École des beaux-arts de cette même ville avant de poursuivre sa formation à Paris, à l’École nationale supérieure des beaux-arts. Entre juin et septembre 1990, l’artiste a résidé dans une villa située au Cap Brun, dans le Var, où elle a exécuté une série de sept grandes œuvres, sous le titre générique Fragments (toutes de mêmes dimensions : H. 150; L. 275 cm). Conformément à sa pratique de l’époque, l’artiste a utilisé pour leur réalisation un mélange de résine acrylique et de pigments naturels qu’elle broyait, à la recherche de nuances précises : rouge vermillon, orangé de cadmium, jaune fluorescent, rose saumon, vert pâle, bleu d’outremer, différents gris… Sur ces couleurs vibrantes et fortes, viennent se placer des motifs puisés dans l’environnement naturel de cette villa du Cap Brun : pins méditerranéens aux formes variées, ifs, fruits (poires, citrons, cerises, raisin…), ainsi que des délimitations géométriques et des cadrages.

 

Fév
2
sam
The Resting thought d’Alicja Kwade # Tours
Fév 2 – Sep 1 Jour entier

Pour sa première exposition personnelle institutionnelle en France, la jeune artiste d’origine polonaise Alicja Kwade investit le CCC OD avec une œuvre inédite. Depuis plusieurs années, l’œuvre sculptural d’Alicja Kwade fait l’objet d’un développement formel hors pair. Il aboutit aujourd’hui avec cette production monumentale, à l’échelle de la Nef du centre d’art
L’artiste interroge le réel en soulignant les systèmes humains établis qui permettent de l’appréhender, tels que les principes de mesure du temps et de l’espace. Pour mieux les révéler, Alicja Kwade explore la matière et recourt à des objets issus du quotidien en leur faisant subir de multiples modifications afin de nous questionner. Le déplacement du visiteur dans l’installation induit un mouvement des images et une évolution des formes de la sculpture, à la manière d’un séquençage.
En empruntant la forme d’un labyrinthe, Alicja Kwade nous transporte à la fois dans un espace architectural, mais également dans une dimension psychique relative à un cheminement de la pensée.

Cette exposition s’inscrit dans le programme artistique et culturel de la manifestation internationale “Viva Leonardo Da Vinci, 500 ans RenaissanceS“.

 

Fév
9
sam
L’art de la Table à la Française # Montpoupon
Fév 9 – Nov 11 Jour entier

La Maison Parisienne Au Bain Marie s’expose dans la salle à manger du Château de Montpoupon pour vous présenter l’art de la table à la française avec ses collections de faïences “Jardin potager” et “Animaux”.
Peintes à la main, ces faïences s’inspirent de l’univers des oeuvres animalières et florales, mettant à l’honneur le savoir-faire et l’art de recevoir.

L’art de recevoir, c’est d’abord un regard, une attention, pour que l’autre se sente attendu. Et quoi de plus attentionné qu’une jolie table…

Au Bain Marie 

Avr
1
lun
Hommage à Léonard de Vinci, l’expo du Rivau # Lémeré
Avr 1 – Nov 3 Jour entier

Pour célébrer Léonard de Vinci à l’occasion des 500 ans de sa disparition, le Château du Rivau organise, dans le cadre des programmations exceptionnelles mises en oeuvre en Val de Loire : une exposition d’Art contemporain.

 

 

30 Artistes Inspirés Par Léonard Et La Renaissance

Conçue comme la ‘mise en curiosité’ des différents apports de Léonard, l’exposition est consacrée au regard porté par les artistes d’aujourd’hui sur l’oeuvre de Vinci et l’héritage de la Renaissance, en écho avec le prêt des Musées nationaux des oeuvres : Portrait de Gabrielle d’Estrée en Diane chasseresse et le jugement de Midas.

Les différentes facettes de l’oeuvre de Léonard de Vinci : l’autoportrait, le portrait féminin, les machines extraordinaires, le drapé, l’anatomie, la peinture d’histoire, le codex et le paysage sont illustrés à travers les salles du Château par une trentaine d’artistes renommés.

Parmi les artistes conviés : Pierre ARDOUVIN, Adel ABDESSEMED, Delphine BALLEY, Katia BOURDAREL, Catherine BRET-BROWNSTONE, ChangKi CHUNG, Céline CLERON, Nicolas DARROT, Laurent GRASSO, Christian HIDAKA, Ange LECCIA, Wolfe von LENKIEWICZ, Fabien MERELLE, Jean-Luc MOERMAN, ORLAN, PANAMARENKO, Laurent PERBOS, Antoine ROEGIERS, Daniel SCHLIER, Andres SERRANO, Jean-Luc VERNA.

L’exposition met aussi en lumière les échanges amorcés vers 1500 entre l’Italie et la France et perpétués de nos jours par les travaux des artistes italiennes Antonella BUSSANICH, Alessandra CAPODACQUA, Giulia ANDREANI et Alessandra RAGIONIERI.

Avr
6
sam
” Un animal, des animots ” # Tours
Avr 6 2019 – Mar 8 2020 Jour entier

L’exposition du muséum Un animal, des animots propose un voyage dans la littérature animalière, avec pour préambule un recueil d’histoires signé Balzac, Scènes de la vie privée et publique des animaux.
Balzac n’est pas le premier à se prêter au jeu de l’anthropomorphisme. L’exposition proposera un tour d’horizon des écrivains qui l’ont pratiqué, en dépit d’arrangements avec la réalité scientifique.
De grandes peintures soumises à des jeux d’éclairage très XIXe siècle feront revivre des passages emblématiques d’oeuvres littéraires, tels Les fables de Jean de La Fontaine ou Le livre de la jungle… Ces dioramas seront réalisés grâce à des spécimens naturalisés, des reproductions d’illustrations d’époque et des extraits de textes…

Mai
18
sam
Monumental BALZAC # Tours
Mai 18 – Sep 2 Jour entier

Ouvert tous les jours, sauf le mardi De 9 h 00 à 12 h 45 et de 14 h 00 à 18 h 00
Fermé le 1 er janvier, 1 er mai, 14 juillet, 1 er et 11 novembre, 25 décembre

Cette exposition s’inscrit dans le contexte de la commémoration du 220 ème anniversaire de la naissance de Balzac à Tours, qui donnera lieu à de nombreux événements (expositions, conférences, spectacles, parcours dans la ville…).

La vie des monuments publics est beaucoup moins paisible que ce que l’on pourrait croire ! Les statues érigées en hommage à Honoré de Balzac en donnent d’éloquents exemples, à commencer par la toute première, œuvre du sculpteur Paul Fournier, qui fut inaugurée à Tours en 1889, et qui a été détruite pendant la Seconde Guerre mondiale.

A Paris, la Société des Gens de Lettres souhaitait elle aussi rendre hommage à Balzac, qui avait été l’un de ses premiers présidents. En 1888, elle passa commande à un premier sculpteur, Henri Chapu, qui mourut sans avoir pu dépasser le stade des esquisses et de la maquette. L’artiste suivant n’était autre qu’Auguste Rodin, qui à cette occasion créa l’un de ses plus grands chefs-d’œuvre, après sept années d’une gestation douloureuse. Son Balzac suscita en 1898 une polémique très importante pour l’histoire de l’art en général et pour celle des monuments publics en particulier, autour de questions comme la liberté de l’artiste ou encore la ressemblance entre le monument et le personnage qu’il doit honorer. L’œuvre fut finalement refusée par son commanditaire, et c’est un troisième artiste, Alexandre Falguière, qui réalisa la statue inaugurée à Paris en 1902.

À Tours, la disparition du monument de Paul Fournier, en 1942, donna au sculpteur Marcel Gaumont l’occasion d’imaginer un ambitieux projet d’œuvre de remplacement, qui n’aboutit pas. Aujourd’hui, la Ville de Tours souhaite de nouveau rendre hommage à Balzac par la création d’une œuvre d’art contemporain.

Grâce notamment à un prêt exceptionnel du musée Rodin (incluant 25 sculptures de l’artiste), l’exposition présentera plus d’une centaine d’œuvres : dessins, sculptures, peintures, estampes, photographies, documents d’archives, évoquant les projets et les monuments de Paul Fournier, Henri Chapu, Auguste Rodin, Alexandre Falguière, Anatole Marquet de Vasselot, ainsi que des Tourangeaux François Sicard et Marcel Gaumont.

error: Contenu protégé